Flashphotovideo.fr » Les autres astuces » Cigarette électronique parfum : quel parfum choisir pour votre cigarette électronique ?

Cigarette électronique parfum : quel parfum choisir pour votre cigarette électronique ?

Ayant lu quelque part que les cigarettes électroniques étaient moins nocives pour votre organisme que les cigarettes traditionnelles ou subissant constamment les foudres de votre entourage qui ne supporte plus l’odeur de tabac brûlé qui se dégage de vous, vous avez décidé de sauter le pas en révolutionnant votre façon de fumer. Le premier avantage de ce changement est que vous pouvez désormais choisir quel parfum vous souhaitez.

Quels sont les parfums que vous allez trouver en vente ?

L’industrie de la cigarette électronique étant en plein essor depuis une dizaine d’années, les multiples fabricants à travers le monde n’ont pas lésiné sur les moyens pour mettre à la disposition des consommateurs une large gamme de parfums.

Tout d’abord, il faut savoir que le liquide à utiliser (qu’on appelle aussi e-liquide) est composé :

  • De 0 à 3,6% de nicotine (généralement purifiée)
  • D’une préparation faite à partir de propylène glycol et/ou de glycérol végétal, à laquelle on ajoute parfois de l’éthanol et/ ou de l’eau
  • D’arômes provenant le plus souvent de l’industrie alimentaire

Ce dernier point explique pourquoi vous allez trouver un nombre incalculable de parfums .

Vanille, caramel, pomme d’amour, citron, ou spéculoos pour ne citer qu’eux, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

Existe-t-il des parfums plus nocifs que d’autres ?

Malheureusement, il se pourrait bien que oui, c’est ce qu’affirme en tout cas une étude menée récemment par des chercheurs de la Virginia Commonwealth University, située dans la ville de Richmond, capitale de l’État de Virginie aux États-Unis.

Ces scientifiques ont testé 6 parfums de cigarette électronique sur des têtards afin de démontrer la relation avec d’éventuelles affections de l’embryon humain.

Les chercheurs ont constaté le développement d’une fente labio-palatine (appelée aussi bec-de-lièvre) chez les groupes de têtards qui ont été exposés à 2 parfums sur les 6 sélectionnés au départ.

Ces résultats étaient identiques avec ou sans nicotine, ce qui élimine cette dernière comme principal responsable des ces symptômes. Néanmoins, la nicotine serait incriminée dans l’exacerbation des symptômes causés par les autres composants du liquide.

Les parfums pointés du doigt sont ceux composés d’arômes fruités ou de crème, et il s’avère que ce sont ceux dont la composition est la plus complexe.

Les chercheurs précisent que ces affections crâniennes seraient plus causées par le nombre de produits chimiques utilisés pour reproduire un parfum que par les arômes fruités ou crémeux.

Une autre étude américaine, évaluant l’impact des cigarettes électroniques sur les cellules rénales, avait prouvé que la toxicité des liquides était variable.

Malgré le grand nombre d’études sur ce sujet, les fabricants entretiennent le mystère et ne divulguent toujours pas la liste des produits utilisés pour recréer un arôme.

Plus de réponses :